Sommaire

L'entreprise qualifiée de fumisterie vous remettra un certificat de ramonage qui devra être présenté en cas de besoin.

Cependant, il est également conseillé d'effectuer au moins un deuxième ramonage dans le courant de l'année, notamment si le chauffage a été utilisé sur une longue période. Vous pouvez pour cela vous équiper du matériel de ramonage adéquat.

Matériel de ramonage : la base de l'équipement

Pour vous attaquer au ramonage de votre conduit de cheminée ou de poêle, vous devez vous équiper correctement : matériel courant et matériel spécifique.

Matériel de ramonage courant

Parmi les éléments courants du travail de ramonage, il convient de posséder :

  • une grande bassine,
  • une corde,
  • une échelle,
  • une brosse métallique,
  • une balayette,
  • une pelle,
  • un aspirateur,
  • une bâche ou un vieux drap réservé à cet effet,
  • une paire de gants.
 
Lire l'article Ooreka

Le matériel spécifique nécessaire

Viennent ensuite les outils plus « typiques » du ramoneur.

Même si vous ne possédez pas tous les dispositifs coûteux réservés à cet effet, vous devez investir dans quelques dispositifs :

  • un hérisson choisi au diamètre, à la forme et dans la matière adéquate pour  votre conduit ;
  • une perche, également adaptée à votre conduit :
    • longueur du conduit + quelques mètres si dévoiements,
    • possibilité de canne souple en polypropylène ou en fibre de verre.

Des kits de ramonage sont en vente dans tous les magasins de bricolage et permettent d'acquérir en une fois le hérisson, la perche sur plusieurs sections...

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Matériel spécifique optionnel de ramonage

Quelques accessoires ne sont pas indispensables au ramoneur amateur, mais sont très efficaces pour un nettoyage complet :

  • des accessoires à fixer sur les cannes en cas de besoin :
    • manivelle,
    • vrille,
    • rallonges de canne ;
  • une bûche de ramonage : à faire fonctionner la veille ;
  • des écouvillons :
    • de dimensions, formes et poids variés : rectangulaire, rond, etc.,
    • en acier,
    • en nylon ;
  • des goupillons ;
  • une débistreuse : il s'agit d'une machine spécialement équipée d'une tête rotative permettant d'enlever bistre et goudron ;
  • des pinceaux :
  • un test du fumigène : pour la détection des fuites et pour tester l'étanchéité du conduit ;
  • le boulet de ramonage :
    • poids pour le ramonage de toiture,
    • avec ou sans manille ;
  • un miroir de ramonage : miroir sur tige télescopique réglable, pivotant à 180° ;
  • une lance et un réservoir pour les feux de cheminée ;
  • un détartreur pour le ramonage des chaudières ;
  • un kit d'inspection vidéo.
Ramonage

Ramonage : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de conduit
  • Des conseils sur le matériel et la réglementation
Télécharger Mon Guide